En tant que citadins, contribuons-nous à la pollution des océans ? Les produits dans notre salle de bain, du packaging à la formule, sont-ils inoffensifs ?

Aujourd’hui, 8 déchets sur 10 retrouvés dans les océans proviennent, non pas des littoraux, mais des fleuves ou des rivières. Ce constat nous implique, à la fois en tant que consommateur et en tant que marketeur, et nous force à agir davantage pour prévenir la pollution des océans.
En tant que marketeur, pouvons-nous agir pour faire la différence ? Via nos formules et nos emballages ; mais aussi par un accompagnement plus ambitieux des usages et  une éducation des consommateurs toujours plus avides de laisser une empreinte positive.